La candidose

Cette pathologie (ou conséquence) est provoquer par une prolifération et une évolution du champignon "le candida", qui est naturellement présent dans notre tube digestif.

C'est quoi la candidose ?

La candidose est une prolifération du champignon le "candida" dans une zone de l'organisme : bubale, génitale, cutanée, digestives.

Il existe plus de 200 espèces de candida, le plus connue : le candida albican.

C'est une levure naturellement présent dans notre tubes digestif, sous une forme inoffensif et vit en harmonie avec les bactéries de notre microbiote intestinale.

Sa présence dans notre tube digestif est indispensable pour l'élimination des micro-organisme pathogènes non utiles et des métaux lourds.

Sa prolifération et son évolution en champignon, le rend pathogène : la candidose.

Cette modification du candida est provoquer par des causes multiples, ce qui entraine un déséquilibre de la flore intestinales et rend la paroi intestinale poreuse (perméable)*.

La porosité de la paroi intestinal provoque une libre circulation du candida albicans qui libère des mycotoxines, ce qui va fortement perturber le fonctionnement de l'organisme.

(ex: énergie perturbé, dérèglement hormonale, malabsorption intestinale, production de dopamine et sérotonine, ...)

*La paroi intestinal doit être imperméable, pour son bon fonctionnement. Elle a pour rôle de barrière, empêchant le passage de composés nocif vers le sang.

Les différents symptômes !

Des candidoses extra-digestives : différentes mycoses au niveau du vagin ou de la peau (candidose génitale ou cutanés), muguet (candidose buccale)

 

Troubles digestifs : troubles du transit (diarrhée et/ou constipation), démangeaisons anales, ballonnement, spasmes, langue blanches et chargés, mauvaise haleine, sphère ORL encombré.

 

Trouble énergétique : fatigues chronique inexpliqué, insomnies, migraines.

 

Neuropsychiques : envie incontrôlable d'aliments sucrés, trouble de l'humeur et de la concentration.

 

Bouton de fièvre, aphtes, cuir chevelu qui gratte, réactivation des virus.

Chaque personne est unique, vous pouvez être atteint d'un ou plusieurs symptômes.

Pour déceler une candidose, il faut réaliser des analyses sanguine et ou urinaire. Cela permettra de mettre en place un traitement adéquate à la pathologie.

Les causes profonde !

Vérifier par des analyses précises.

Mauvaise digestion haute :

Le candida albicans prolifère en dégradant dans le colon tout ce qui n'a pas été suffisamment digéré en amont. Ainsi, le manque d'acide chlorhydrique de l'estomac, l'hypothyroïdie, la faiblesse hépatique ou une bile trop épaisse (qui va boucher le sphincter d'Oddi, provoquer un manque de bile et d'enzyme pancréatique et ainsi acidifier le duodénum). L'alimentation moderne non physiologique et la suralimentation, sont en cause.

Le déséquilibre du système nerveux autonomes :

 

Les deux premières causes vont être favorisé par un stresse chronique qui va fragiliser le système nerveux et par effet rebond épuiser l'axe surrénalo-thyroidien, provoquant ainsi de multiples conséquences.

Le stresse chronique va engendrer une hausse du niveau du cortisol, un ralentissement de la fonction thyroïdienne et une digestion ralentie.

Un début de piste de traitement !

...

La mastication devient primordial. C'est notre première ligne de défense. La digestion commence dans votre bouche grâce à votre salive et à votre mastication.  Une mauvaise mastication entraine une mauvaise digestion. 

Cela demandera un travail supplémentaire pour les autres organes impliqués dans la digestion, notamment l'estomac, le foie (...).

Mastiquez plus vos repas, prenez de plus petite bouchée.

Les produits ultra transformés sont à éviter fortement, cela favorise l'évolution et la prolifération du candida.

Diversifiez votre alimentation avec des fruits et légumes de saisons.

L'hydratation est très importante pour apporter des minéraux essentiel à votre organisme.

Mettre un plan d'hydratation en place, si nécessaire.

Adoptez une alimentation digeste pour vous, certains aliment sera moins bien digeste que d'autre. Identifiez les pour les évincer provisoirement de votre alimentation.

Tenez un journal alimentaire, avec la composition des repas et prise alimentaire, en indiquant les symptômes et ressentie.

Reminéraliser votre organisme, grâce à certaine plantes ou super aliments.

Protéger la paroi de vos intestins, grâce à des protéines hautement biodisponible et protectrice.

...

Une prise en charge diététique !

La mise en place d'une prise en charge diététique est primordial face à cette pathologie.

Pour adapter votre alimentation en gardant un équilibre, il est primordiale de se faire entourer de professionnel de la santé qui vous aidera à desseller et à traiter les causes. 

Chaque personne est unique, avec un vécu personnel, grâce à des analyses complémentaire et un recueil de donnée détailler. Nous pourrons mettre en place des règles hygiéno-diététique et une alimentation adapter à votre quotidien et à vos symptômes.

En vous remerciant d'avoir pris le temps de me lire.

Février Julie Diététicienne sur Marseille et Salon de Provence.

Consultation en cabinet et en visio.